bols chantants et thérapies

De retour du Népal avec mes 2 nouveaux bols chantants et une nouvelle méthode d’utilisation de ces bols dans le cadre de thérapies sonores et vibratoires, je souhaite à travers plusieurs articles que je vais mettre en ligne durant le mois de novembre, vous faire partager tout ce que j’ai pu glaner comme information à leur sujet.

ce premier article vous explique l’origine des bols chantants tibétains

Origines, histoire et utilisation des bols chantants

Des bols chantants datant d’au moins le 15ème siècle avant JC se trouvent dans une collection privée. Des cloches en bronze en provenance d’Asie ont été découvertes dès le VIIIe-Xe siècle avant JC, et les bols à chanter dans l’Himalaya au Xe au XIIe siècle après JC

Les bols chantants sont joués en frappant le bord du bol avec un maillet rembourré. ils peuvent également être joués en frottant un maillet enveloppé de bois, de plastique ou de cuir autour du bord du bol pour accentuer les harmoniques et un son continu.

Les bols anciens et nouveaux sont largement utilisés comme aides à la méditation. Ils sont également utilisés dans le yoga, la musique, la thérapie, la guérison par le son, le service religieux, la performance et le divertissement personnel

Les bols sont traditionnellement constitués de sept métaux représentant neuf corps célestes du système solaire:

  • Mercure à Mercure,
  • Cuivre à Vénus,
  • Argent à Jupiter,
  • Plomb à Saturne et la terre,
  • Fer à Mars et le soleil,
  • Étain à la lune
  • Or à Uranus

Les nouveaux bols chantants sont fabriqués de 2 manières différentes.

  • Le martelage à la main est la méthode traditionnelle de création de bols chantants qui est encore utilisée pour fabriquer de nouveaux bols.
  • La méthode moderne consiste à couler du sable, puis à laminer à la machine. Le tournage Machine ne peut être effectué qu’avec du laiton. Les bols chantants sont donc fabriqués selon les techniques les plus modernes et en alliage de laiton moderne.
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.