HISTOIRE DU MAGNÉTISME

Cette méthode thérapeutique date elle aussi de plusieurs milliers d’année. Vous allez voir ci-dessous que son historique remonte à aussi loin que l’hypnose et que nous retrouvons les mêmes personnages aux mêmes périodes

Reprenons la chronologie

Il y a des siècles, l’homme a pris conscience qu’il était porteur de facultés naturelles bienfaisantes pour ses semblables et pour lui-même.

En Egypte ancienne, le magnétisme occupait une place importante. Les prêtes magnétisaient les bandelettes utilisées pour les momifications.

Sur différents Papyrus trouvés dans les années 1860, on peut lire « pose ta main sur la douleur et dis qu’elle s’en aille » ou encore il est fait état de l’utilisation du « magnétisme » dans les temples. De même on trouve une phrase dans le livre des morts qui dit « je place les mains sur toi Osiris, pour ton bien, pour te faire vivre »

Avant JC et pendant JC, il fait référence au pouvoir de guérison par un fluide.

Les romains possédaient des temples dans lesquels ils pratiquaient le Magnétisme thérapeutique par des massages

Le Moyen-âge

Au Moyen-âge, la plupart des Magnétiseurs entraient en contact physique avec les personnes, c’est pourquoi on les surnommait les « Toucheurs ».

Depuis Louis IV Le Gros (1081-1137), on considérait que les rois détenaient un pouvoir de guérison qu’ils utilisaient notamment pour agir sur les écrouelles, une maladie d’origine tuberculeuse, contagieuse mais pas mortelle, provoquant des fistules purulentes localisées sur les ganglions lymphatiques du cou. La formule couramment utilisée était : « le roi te touche et Dieu te guérit ».

Paracelse

Paracelse (1493-1541), Bien avant Mesmer, s’était intéressé à la Magnéto-Thérapie (la thérapie par les aimants) et exprimait l’hypothèse que les aimants permettaient, par leur action sur le champ magnétique Humain, d’extraire les maladies du corps.

Expérimentateur, Paracelse reconnaissait l’existence du Magnétisme qu’il formulait ainsi : « l’Homme a en lui une force magnétique sans laquelle il ne peut exister. » Accusé de sorcellerie, il quitta Rome.

Mesmer

Franz Anton Mesmer (1734-1815) croyait en l’existence d’un fluide naturel ayant le pouvoir de revitaliser les personnes, le Magnétiseur récolant ce fluide et le redistribuant.

Dans son « Mémoire sur la découverte du Magnétisme Animal » publié en 1779, il écrit ceci :

« Un fluide physique subtil emplit l’univers, servant d’intermédiaire entre l’Homme, la Terre et les corps célestes, et entre les Hommes eux-mêmes. »

« La maladie résulte d’une mauvaise répartition de ce fluide dans le corps Humain et la guérison revient à restaurer cet équilibre perdu. »

« Grâce à des techniques, ce fluide est susceptible d’être canalisé, emmagasiné et transmis à d’autres personnes, provoquant des crises chez les malades pour les guérir. »

Pour Mesmer, tout être Humain possède en lui-même la faculté de guérir autrui grâce à ce fluide naturel.

Chastenet de Puységur

Armand Marie Jacques de Puységur (1751-1825), plus souvent nommé « Chastenet de Puységur » ou « Marquis de Puységur » était un officier-général d’artillerie, essentiellement connu pour sa pratique du Magnétisme qu’il apprit avec ses deux jeunes frères (Jacques Maxime et Antoine Hyacinthe) auprès de Mesmer.

On retrouve Chastenet de Puységur dans l’histoire de l’Hypnose car il a découvert le phénomène de la « transe somnambulique » en magnétisant un berger en 1784.

Deleuze

Joseph Philippe François Deleuze (1753-1835) était un naturaliste français, notamment connu pour avoir codifié la pratique du Magnétisme de Mesmer en 1824 et l’avoir propulsé au premier rang des thérapies de l’époque.

Lafontaine

Magnétiseur franco-suisse Charles Lafontaine (1803-1892)participe aux expériences de Chastenet de Puységur.

James Braid

Chirurgien écossais (1795-1860) il découvrit le Magnétisme Animal en 1841 au cours d’une démonstration de Charles Lafontaine. Il posa alors les bases scientifiques de ce qu’il nomma « Hypnose ».

Le Baron du Potet

Denis Jules Dupotet (1796-1881), plus souvent nommé « Le Baron du Potet » était un ésotériste et un Magnétiseur français. En 1819, le chirurgien-dentiste « Martorel » réalise des opérations sur des patients magnétisés par Le Baron du Potet. En 1837, Le Baron du Potet exporte le Magnétisme Animal de Mesmer en Angleterre. De 1845 à 1861, il édite le « Journal du Magnétisme ».

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.